5 Mois

Date de création: 08/12/2020
Mise à jour: 02/04/2022

Les quantités ci-dessous sont indicatives, elles doivent être adaptées à l’enfant en fonction de son appétit, de son développement et de sa croissance staturo-pondérale, en cas de doute veuillez vous référer à votre professionnel de santé.

Si vous n'avez pas débuté la diversification aux 4 mois de l'enfant vous pouvez reprendre l'introduction progressive expliqué sur la page 4 mois.

Les préparations infantiles restent la base de l’alimentation de l’enfant jusqu’à au moins un an.

Matin

Petit-Déjeuner

Biberon

180 à 210mL d’eau + 6 à 7 mesures de lait en poudre. (1er âge ou 0-6 mois)

Céréales

Un produit céréalier
(équivalent de 2 cuillères à café*)

Il est possible de proposer des céréales infantiles (en poudre ou en bouillie) sans gluten ou avec une petite quantité de gluten. Privilégiez les céréales complètes non sucrées de Nutriscore© A ou B.**

Midi

Déjeuner

Biberon

150mL d’eau et 5 mesures de lait en poudre. (1er âge ou 0-6 mois)

Légumes cuits et mixés

130g de légumes cuits et mixés

Goûter

Goûter

Biberon

180 à 210mL d’eau et 6 à 7 mesures de lait en poudre. (1er âge ou 0-6 mois)

Fruits cuits et mixés

130g de fruits cuits et mixés

Soir

Diner

Biberon

180 à 210mL d’eau et 6 à 7 mesures de lait en poudre. (1er âge ou 0-6 mois)

Céréales

Un produit céréalier (facultatif)
(équivalent de 2 cuillères à café*)

Il est possible de proposer des céréales infantiles (en poudre ou en bouillie) sans gluten ou avec une petite quantité de gluten. Privilégiez les céréales complètes non sucrées de Nutriscore© A ou B.**

*1 cuillère à café ≈ 5g
*1 cuillère à soupe ≈ 10g

**Consulter la page un aliment en particulier/céréales pour plus d’informations.

Conseils d'experts

Groupe d'experts

Au début de la diversification, il est recommandé de proposer un seul légume/fruit « nouveau » par jour et d’en changer tous les jours pour que l’enfant apprenne et distingue bien le goût. La plupart des fruits et des légumes ne présentent pas de risque d’intolérance et d’allergie.

Pour l’introduction des allergènes majeurs (voir liste des 14 allergènes majeurs) il est conseillé de laisser un intervalle de 2-3 jours (durée indicative) avant de proposer un nouvel aliment pour détecter une éventuelle réaction allergique.

En cas de refus, proposer à nouveau l’aliment un autre jour jusqu’à 8-10 fois si persistance du refus.

Pour savoir quels légumes/fruits proposer vous pouvez consulter la page légumes ou fruits.

L’introduction du gluten est possible dès le début de la diversification soit dès 4-6 mois, en petites quantités (commencer par une cuillère à café de céréales infantiles avec gluten dans le lait, purée ou compote) et pas plus tard que 12 mois révolus.

Pas d’ajout de sel ni de sucre dans les aliments.
Pas d’ajout de sucre dans les boissons (sirop, miel), si l’enfant ne boit pas d’eau c’est qu’il n’a pas soif!

Texture: la plus lisse possible (sans grumeaux), consulter la page textures pour plus d’informations ou l’onglet vidéo pour une mise en pratique.

Un aliment fait maison offre plus de possibilité de variation de texture et de saveur qu’un pot du commerce.

Les préparations maison se conservent 48h au réfrigérateur, pour une conservation de plus de 48h il faut les congeler.

Les lipides doivent être apportés dans l’alimentation solide dans les préparations maisons qui n’en contiennent pas. (1 cuillère au café au repas dès le début de la diversification). Plus d'informations sur la page Un aliment particulier/Matière grasse

SOURCES:

[1] Révision des repères alimentaires pour les enfants de 0-36 mois et 3-17 ans. Paris: Haut Conseil de la Santé Publique; 2020.

[2] Tounian P. Alimentation de l’enfant de 0 à 3 ans. 3ème édition. 2017. (Elsevier Masson).

[3] Avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail relatif à l’actualisation des repères alimentaires du PNNS pour les enfants de 0 à 3 ans. 2019

[4] Fewtrell M, Bronsky J, Campoy C, Domellöf M, Embleton N, Fidler Mis N, et al. Complementary Feeding: A Position Paper by the European Society for Paediatric Gastroenterology, Hepatology, and Nutrition (ESPGHAN) Committee on Nutrition. J Pediatr Gastroenterol Nutr. 2017

[5] Olivier Goulet, Michel Vidailhet, Dominique Turck, Alimentation de l’enfant en situations normale et pathologique - 2e édition Tome 33 – Aout 2012

[6] Battut A, Harvey T, Lapillonne A, editors. Chapitre 3 - Allaitement maternel et alimentation du nouveau-né/nourrisson. 105 Fiches Pour Suivi Post-Natal Mère-Enfant, Paris: Elsevier Masson; 2015, p. 111–55.