Céréales - Biscuits - Pain

Date de création: 08/12/2020
Mise à jour: 02/04/2022

Selon l’avis du Haut Conseil de Santé Publique de 2020, il est recommandé d’introduire le pain et autres produits céréaliers (pain, riz, semoule…) dès 4-6 mois et pas après 12 mois révolus.

  • Gluten : les produits céréaliers contenant du gluten peuvent aussi être proposés dès 4-6 mois et pas plus tard que 12 mois révolus, en petites quantités (en cas de réaction, on parle plutôt d’intolérance au gluten), y compris chez les enfants qui ont des risques allergiques à d’autres aliments.
  • Céréales infantiles : l’introduction de céréales infantiles est possible à partir de 4 mois mais non recommandée car ces produits contiennent souvent des sucres ajoutés et des arômes et qui entretiennent le goût de l’enfant pour le sucre (celles présentes au rayon enfant sont souvent très sucrées). Il est recommandé aux parents d’être vigilants sur la teneur en sucres des aliments qu’ils proposent à leur enfant (notamment le groupe des biscuits et biscottes). Privilégier les céréales du petit déjeuner complètes non sucrées (classées avec un Nutri-Score A et B).
  • Produits céréaliers à base de soja : Il est déconseillé de proposer des produits à base de soja aux enfants de moins de 3 ans.
  • Pain et céréales complètes : chez les plus jeunes enfants, adapter en fonction de la tolérance digestive de l’enfant pour les produits complets, dans ce cas les produits semi-complets ou intermédiaires peuvent être utiles (pains aux céréales par exemple).

Les boudoirs pour bébé que l’on trouve dans le commerce ont la particularité d’avoir une texture fondante en bouche. On peut les proposer à l’enfant dès 7-8 mois sous surveillance.
Le pain dur peut également être proposé à l’enfant à partir de 7-8 mois.

Pour savoir si votre enfant est prêt à consommer des textures plus solides veuillez consulter la page textures.

Biscuits et céréales

SOURCES:

[1] Révision des repères alimentaires pour les enfants de 0-36 mois et 3-17 ans. Paris: Haut Conseil de la Santé Publique; 2020

[2] Tounian P. Alimentation de l’enfant de 0 à 3 ans. 3ème édition. 2017. (Elsevier Masson).

[3] Fewtrell M, Bronsky J, Campoy C, Domellöf M, Embleton N, Fidler Mis N, et al. Complementary Feeding: A Position Paper by the European Society for Paediatric Gastroenterology, Hepatology, and Nutrition (ESPGHAN) Committee on Nutrition. J Pediatr Gastroenterol Nutr. 2017;64(1):119‑32.

[4] Turck D, Dupont C, Vidailhet M, Bocquet A, Briend A, Chouraqui J-P, et al. Diversification alimentaire : évolution des concepts et recommandations. Archives de Pédiatrie. mai 2015;22(5):457‑60.